“Monsieur Prouff” n’est plus…

prouff01.jpg

Jean Prouff s’est éteint avant hier…
Mais quel rapport peut-il y avoir entre le décès de Jean Prouff, sans doute la plus grande figure du Stade Rennais, et un blog consacré à l’histoire du FC Nantes ?

          Tout d’abord, il convient de rappeler que l’ancien capitaine de l’Equipe de France de football a pratiqué le football dans un club nantais. Non pas le FC Nantes qui n’existait pas en 1938 mais à la Saint-Pierre, un club dont les canaris sont les héritiers à partir de 1943. Pour la petite histoire, signalons tout de même que la famillle Prouff habitait alors “rue de Rennes”.

Ensuite en tant qu’entraineur, il a formé avec José Arribas, la frange romantique du football français. Les deux hommes se postionnaient alors clairement à contre courant d’une tendance générale qui faisait la part belle au réalisme, au WM et au marquage individuel. Les années 60 furent l’époque où le FC Nantes de Arribas et le Stade Rennais de Prouff étaient unis et s’opposaient au Strasbourg de Frantz ou au Bordeaux d’Artigas dans leur manière de concevoir le football.

La saison 64-65 fut celle de la consécration pour les deux hommes : le FC Nantes remportait son premier titre de Champion de France tandis que le Stade Rennais triomphait en Coupe de France. L’histoire nous apprend qu’alors les joueurs et dirigeants des deux équipes se réunirent pour fêter ensemble cette victoire du football offensif sur le “catenaccio”, celle de la défense en ligne sur le marquage à la culotte, ou encore celle du pouvoir de création face aux idées destructrices.

Nous ne leur en seront jamais suffisament reconnaissants…

Merci à vous Messieurs.

prouff1.jpg

Au revoir “Monsieur Prouff”

Tags: , , ,

3 commentaires pour ““Monsieur Prouff” n’est plus…”

  1. JJJ dit:

    On apprend aujourd’hui la mort de Jean Prouff. Il est bon à l’occasion de se souvenir que l’international et capitaine de l’équipe de France, figure essentiellement rattachée comme joueur puis entraîneur au Stade Rennais (même si c’est oublier un peu vite ses titres au Standard de Liège), fut révélé sous le maillot de la Saint-Pierre, qui lui permis après deux saisons de passer pro au SC Fives.

    Fonfon, tu nous fais un petit article-hommage à la gloire du foot breton ?

  2. memoirescanaris dit:

    Bah oui un an après Monsieur Raab, c’est Monsieur Prouff qui nous quitte.
    :-(
    La St Pierre vient de perdre ses deux grandes figures…

    Concernant le Stade Rennais, espérons qu’ils auront le bon goût de rebaptiser le stade de la Route de Lorient en l’honneur de ce grand Monsieur du football breton.

    Par ailleurs un de ses plus gros “exploits” en tant qu’entraineur mais certainement l’un des moins “médiatisés” fut l’incroyable aventure de l’US Berné.

    Quel bonhomme !

  3. Mémoires canaris » Blog Archive » Le sport nantais avant 1943 dit:

    […] Parmi les onze joueurs appelés à représenter les couleurs bleues et rouges ce jour là figure un certain Jean Prouff, 17 ans, qui le dimanche 15 avril 1937 sur ce même terrain remportera le concours des jeunes […]

Laisser un commentaire

Vous devez tre connecté pour publier un commentaire.